• -La traversée des Alpes II.

     

             Mardi 7 juin.

      

        Ils sont arrivés, dans la matinée à Alberville, les hautes Alpes sont passées. Dans l'après-midi, Dudule et Gegoenvelo vont se diriger vers les Bauges, c'est moins haut... Le cap vers l'ouest, une petite virée qui se terminera vers le 20 juin...

     

    Le 3 juin trois cols, le" Lautaret", le "Galibier" et pour finir le "Télégraphe" 

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

     

    Invité à manger un morceau avec des gars de "Villeneuve-la-Garenne",

    avant d'entamer le "Galibier".

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

    Dans la descente.

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

     

    Après les trois cols, de la journée...

    -La traversée des Alpes  II.

    Un gros dodo s'impose, au sommet du col du "Télégraphe". 

     

     

    Le lendemain, le col de la "Croix de Fer" et du "Glandon"

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

    Le "Glandon" sous la pluie ainsi que la descente 

     

    Vers le col de la "Madeleine".

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

    -La traversée des Alpes  II.

     

     

    On vous quitte et nous les sommets enneigés.

    A plus tard !!!

     

     

     

    « -La traversée des Alpes.-Après la montagne. »

  • Commentaires

    1
    Elsaesser Charles
    Mardi 7 Juin 2016 à 14:22

    Pas trop grisantes et rafraichissantes ,les descentes ?

    bonne journée

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:27

        Descente tout doux, à moins que que la météo n'est pas bonne on dépêche d'arriver dans la vallée.

    2
    Jean-Marc du 45
    Mardi 7 Juin 2016 à 14:37

    Tu as encore tes jambes de 20 ans ! Sérieusement, tu as quoi comme développements pour grimper avec une telle charge ? Le Galibier à vide, c'est déjà dur ...

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:24

        Le Galibier c'est pas le plus dur, le col de Vars est nettement plus pentu. Le developpement:42,32,24 à l'AV et 32-11 à l'AR. Pas de chrono, on se balade et la tente est dans la sacoche...

    3
    Mardi 7 Juin 2016 à 16:47

    Ce n'est pas encore le grand beau temps par chez toi. 

    Dans la descente de la croix de fer, j'avais atteint mon record de vitesse, 77km/h, avec une petite frayeur quand même à cause du freinage tardif, grosse montée d'adrénaline garantie.

    Après les Bauges, le massif central ....

    Bonne route

      • Jeudi 30 Juin 2016 à 08:33

        Bonjour à tous.

        Je vous réponds avec beaucoup de retard sur la fin du voyage pas de connexion pour continuer a Blogger. Dans les descentes je suis prudents pas trop vite 30 km. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :