•        

               Suite de l'article "Les gorges du Todra"

     

        Nous voilà installé dans la famille de Abdi, présentation à ses deux fils ( futurs footeux...) et sa femme est arrivée plus tard, avec un ballot d'herbe sur le dos (voir l'article "le champs des femmes" ). Les présentations finies, Abdi et moi sommes allé au ravitaillement, afin que sa femme prépare le tajine 

     

    -Vers les gorges du Dadès

     Pendant la cuisson du tajine, nous avons pris l'apéro...

     

    -Vers les gorges du Dadès 

    La femme a Abdi travaille aux champs comme toutes les femmes dans l'Atlas, sinon elle fabrique des tapis; on aperçois le métier au fond de la pièce.

     

    Le repas terminé, le thé et les grandes discutions, Gegoenvelo et Dudule ont passés la nuit sur les tapis, comme le veut la coutume.

     

    Le matin, nous avons quitté Abdi, sa femme étant descendu à Tinerhir.

    -Vers les gorges du Dadès

    Dudule est transformé en "dromadaire" , 6 litres d'eau, la journée s'annonce 

    aride...

     

     

    Adieu à Abdi et sa famille, et merci beaucoup pour son accueil.

     

     

    On quitte Tamtattouchte

    -Vers les gorges du Dadès

    C'est la période de la moisson, les gerbes de blé sèchent au soleil.

     

    -Vers les gorges du Dadès

    Adieu Tamtattouchte.

     

    Et, on s'élance vers l'inconnu

    -Vers les gorges du Dadès

     

    -Vers les gorges du Dadès 

    Tamtattouchte, une dernière fois.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires